En savoir plus sur les soins spécifiques de l’Ayurveda

centre leela_formation ayurveda

Les soins spécifiques de l’Ayurveda

L’approche des soins corporels en Ayurveda est très développée et complexe. Elle est issue de toutes les procédures de soin qui ont été développées au départ dans l’optique des cures de Pancha Karma, ces cures très profondes de purification et de régénération qui servaient initialement, dans l’Inde ancienne, à restaurer et augmenter la santé des hommes influents, princes et rois.

Elle inclue tout un arsenal de pratiques qui peuvent être réalisées par des praticiens compétents, formés aux principes de l’Ayurveda afin que le soin soit approprié aux besoins particuliers de la personne. Certains soins peuvent au contraire être recommandés dans le cadre d’une hygiène de vie quotidienne et pratiqués par chacun.
 

L’oléation externe et interne : Snehana

Une branche sèche se casse facilement, mais si elle trempe dans l’huile, non seulement elle sera plus souple, flexible, mais aussi plus résistante. C’est exactement ce qu’il se passe pour le corps.

C’est la raison pour laquelle, l’Ayurveda utilise de nombreuses matières grasses : huiles, ghee (beurre clarifié) et même des matières grasses animales pour apaiser les déséquilibres liés à l’augmentation de Vata qui rend le corps sec, contracté, douloureux, fragilise la santé et accélère le vieillissement.

Outre l’abhyanga présenté plus haut, ces soins constituent une part importante des pratiques corporelles en Ayurveda. La liste complète serait trop longue, mais voici quelques exemples parmi les plus pratiqués :

L’application d’huile sur la tête ou shirobhyanga;

centre leela_formation ayurveda

– L’application d’huile sur la plante des pieds ou padabhyanga;

– Le flux continuel d’huile chaude sur le front ou shirodhara;

– Le tissu imbibé d’huile médicalisée qui est pressé au-dessus du corps ou Pizhichil;- Le bain oculaire à base de ghee (beurre clarifié) ou netra basti ;

– L’introduction d’huile dans le rectum ou le vagin, nommés anuvasana ou uttarabasti ;

– Le bain de bouche à l’huile ou snehana gandusha;

– L’absorption d’huile ou de ghee par la bouche ou accha sneha, etc.…
Toutefois, l’usage d’huile en externe (comme en interne) obéit à des règles très précises et comporte un certain nombre de contre-indications qui doivent être respectées sous peine de voir certains troubles augmentés. Par exemple, selon l’Ayurveda, le massage à l’huile en présence de toxines dans la circulation sanguine, qui pourra se manifester par des troubles cutanée types eczéma, ne fera qu’aggraver les symptômes.
 

La sudation par application de chaleur : Svedana

centre leela_formation ayurveda

L’application d’huile et de chaleur permet de lubrifier les canaux du corps et de liquéfier les doshas logés sous la peau et les tissus conjonctifs afin qu’il puissent revenir vers le tube digestif où il seront évacués par les procédures de Pancha karma

L’oléation comprend toutes les procédures qui induisent une transpiration thérapeutique à partir de l’usage ou de l’application de chaleur et qui suivent certains soins d’oléation : bain ou douche chaude, caisson de sudation, application de chaleur à partir d’un cataplasme ou d’un pochon rempli de riz ou de plantes, vaporisation de vapeur chaude sur une zone du corps, bain de soleil, exposition à la chaleur du feu, etc….

En effet, l’Ayurveda considère que la transpiration sans oléation assèche le corps et peut mener à une déshydrations au niveau cellulaire.

Toutefois, ces pratiques peuvent également être utilisées hors cures de Pancha Karma, selon les besoins spécifiques.

Les autres soins

D’autres soins spécifiques peuvent être utilisés :

– Le massage ou la friction avec des fines poudres de céréale et/ou de plantes ou Udvartana, particulièrement adaptées pour les personnes qui ont des déséquilibres de type Kapha (obésité, cellulite, rétention d’eau..);

– L’application de pâtes faites à base de plantes et d’épices apposées comme un cataplasme ou lepana;

– Le massage avec pression forte et sans huile ou mardana;

– L’acupression sur les 108 points principaux d’accès à l’énergie vitale ou marma.

 

Le Pancha Karma

Ces cures pratiquées en Inde, administrées par des médecins ou praticiens dûment formés incluent à la fois des procédures préparatoires, notamment les soins d’oléation et de sudation qui ramènent les doshas disséminés dans les canaux et les tissus du corps ainsi que les toxines vers les sites de chaque dosha dans le tube digestif, puis des procédures d’élimination de ces doshas.

C’est la pratique de base de la médecine ayurvédique.

Pancha karma signifie cinq actions :

centre leela_formation ayurveda

  • – Le vomissement, ouvamana, qui permet l’élimination du dosha Kapha revenu dans son site, l’estomac, provoqué par l’ingestion de substances vomitives généralement piquantes et stimulantes spécifiquement adaptées à la personne ;
  • – La purgation, ouvirechana qui permet d’éliminer le dosha Pitta de l’intestin grêle, et qui est induit par des substances purgatives ;
  • – La thérapie colonique ou le lavement administré par voie rectale, nommébasti, qui permet l’élimination du dosha Vata dans le colon, avec l’aide d’une préparation à base de plantes, huile, ghee (beurre clarifié) médicinal, lait ou autre ;
  • – La saignée, ourakta moksha, qui permet de nettoyer l’excès de Pitta dans le sang, à partir d’une aspiration d’une petite quantité de sang ou à l’aide de sangsues ;
  • – Enfin, l’administration de substances médicinales par voie nasale, ounasya,qui permet de travailler sur l’esprit, le mental et la force vitale,Prana, qui pénètre par le nez à travers le souffle.

 

Les cures

Les cures de Pancha Karma sont ensuite suivies de mesures très précises d’hygiène de vie, d’alimentation et de soin, pour permettre au corps de s’adapter aux procédures de purification et retrouver un nouvel état d’équilibre. D’autres soins de régénérations spécifiques peuvent ensuite être prévus.

Ces cures, dont l’effet profond et l’efficacité notamment sur des troubles chroniques et dégénératifs pour lesquels la médecine allopathique n’a pas de solution ont fait la renommée au-delà des frontières de l’Inde, sont aujourd’hui très prisées par les occidentaux. Il est nécessaire, lorsque l’on s’engage dans ce type de soins, de prendre les précautions nécessaires quant au choix d’une clinique ou d’un institut sérieux et compétent et de se renseigner sur les mesures à prendre pour se préparer physiquement et mentalement.


Découvrir toutes nos formations en Ayurveda   Découvrir le centre Leela, centre de formation en Ayurveda   Contacter le centre Leela