Formation médecine ayurvédique : agir avant la maladie

centre leela_formation-médecine-ayurvédique

Formation médecine ayurvédique : compréhension et prévention, pour agir avant la maladie

 

La nécessité de l’Ayurveda dans le domaine médical

La grande force de la formation médecine ayurvédique et ce qu’elle apporte en tant que plus-value par rapport à notre système de santé actuel, est son aspect préventif.

En effet, formation médecine ayurvédique permet la compréhension ayurvédique du développement de la maladie, pour lequel il existe 6 stades évolutifs. Cela signifie qu’avant d’arriver au diagnostic médical posé pour une arthrite ou un diabète, par exemple (qui selon les critères de notre système médical correspond au 5ème stade défini par l’Ayurveda), il y a eu, généralement pendant longtemps, un nombre important de signes, de symptômes qui, s’ils avaient été pris en compte dès leur apparition, auraient le plus souvent permis de stopper l’évolution des déséquilibres jusqu’à la maladie.

 

Formation médecine ayurvédique : processus du développement de la maladie

Dans la vision de l’Ayurveda, la maladie débute dans le tube digestif, car chaque dosha y dispose d’un « siège social » : pour Vata, le colon, pour Pitta, le duodénum, et pour Kapha, l’estomac. C’est depuis cet espace que chaque dosha évolue en permanence, puis se retrouve déséquilibré et augmente, pour déborder de son siège puis migrer à travers la circulation sanguine, et éventuellement s’installer dans des tissus affaiblis, accompagné ou non de la présence de toxines.

N’est-ce pas sans rappeler étrangement les dernières découvertes sur le microbiote, ce nouvel organe, ensemble composé des centaines de milliards de microbes qui constituent notre flore et habitent notre organisme de la même façon que nous habitons la Terre ?
Cela ne fait-il pas écho également à notre ventre, présenté aujourd’hui comme « le second cerveau »…? Les Sages indiens avaient donc vu juste.

Dans tous les cas, la formation médecine ayurvédique va porter une attention particulière à tous ces petits signaux, désagréments, troubles que nous négligeons le plus souvent:

  • Troubles digestifs (constipation, gaz, acidité ou douleurs abdominales…),
  • Sensation de lourdeur ou torpeur après les repas,
  • Petits épisodes de fièvre isolés, douleurs variées,
  • Insomnie, sensation de froid, irritabilité, etc.

Ceux sont justement des alertes que nous envoie notre organisme pour nous prévenir qu’un ou plusieurs doshas sont en train de se déséquilibrer. Il ne faut pas oublier que le principe d’action de notre système psycho-corporel est basé sur l’homéostasie, la recherche du retour à l’équilibre permanent, et chacun des signaux doit être considéré dans cette perspective.

La formation médecine ayurvédique préconise de stopper au plus tôt l’augmentation du dosha à sa racine, en supprimant les facteurs responsables des déséquilibres qui sont à l’origine de l’apparition de la “maladie” est donc la priorité.

Découvrir le centre Leela, centre de formation médecine ayurvédique Découvrir toutes nos formations médecine ayurvédique   Contacter le centre Leela