L’Ayurveda est un système de soins originaire de l’Inde ancienne. Elle est considéré  comme le plus ancien système de santé de la planète. Son nom vient du sanskrit. « Ayur » signifie « vie » ou « longévité » et « veda » signifie « savoir » ou « science ». L’Ayurveda traite de la nature, de la vie dans sa globalité, et inclut aussi bien ses aspects métaphysiques que physiques, sur la santé et les maladies, sur la joie et la peine, et sur le plaisir et la douleur. Elle définit la vie comme la conjonction du corps et de l’esprit et de l’âme; comme une empreinte de la conscience universelle qui embrasse toute la création. Il s’agit du Concept du tripode de la vie: Corps (sharira, deha), esprit (mana ou sattvam), conscience (Atmam).

C’est une science médicale dont le but est de soigner et de maintenir la qualité et la longévité de la vie. C’est un art de vivre au quotidien qui a évolué au travers des siècles avec praticité, philosophie et spiritualité, ancré dans la compréhension de l’univers. Elle offre une profonde compréhension de chaque personne dans son individualité

En raison de sa large portée, l’Ayurveda englobe toutes les disciplines de la santé et les intègre dans un plan de traitement intégré pour chaque individu; il s’agit de chirurgie, de procédures chirurgicales, de psychologie ou de conseil spirituel, ou de réjuvénation du corps, de l’esprit ou de l’esprit. L’Ayurveda recompose tous ces traitements et les coordonne de manière appropriée. On l’appelle une science vivante car elle intègre des développements et des techniques modernes avec une sagesse ancienne. Il est uniquement capable de proposer un schéma thérapeutique adapté à chaque individu

L’Ayurveda est assez ancienne,  En fait, on ne sait pas dater la pratique de  l’Ayurveda. C’est comme le tao, elle est sans commencement et sans fin…

L’Ayurveda a toujours expliquer que nous devons être connectés à nous même, ce qui nous permet de nous connecter à la source.

Ses écrits remontant loin dans l’Antiquité indienne. Elle est pratiqué en continu en Inde depuis des milliers d’années. Plus récemment, les Britanniques ont introduit la médecine occidentale en Inde, qu’ils considéraient comme une forme supérieure de traitement médical. L’Ayurveda a donc été supprimée et sa pratique découragée par les politiques gouvernementales. Aujourd’hui, la tendance s’inverse et les Indiens retournent à l’Ayurveda historique et indigène, ayant réalisé que la médecine occidentale a tendance à supprimer les symptômes et n’aide pas à empêcher les problèmes de se reproduire. En effet Bien que la médecine occidentale soit extrêmement utile pour les affections aiguës et les traumatismes, elle a tendance à ignorer l’importance de la réponse individuelle au stress et à l’état de vie. Il n’y a pas de concept de spécialisation en Ayurveda, il traite la personne trouée, pas seulement l’organe ou le système impliqué.

En savoir plus sur le Centre Leela